• joelmenard45

Illusions perdues ...

Oui, ce dimanche 08 mars 2020, nous avons également perdu, et de façon définitive, l'illusion qui nous permettait de continuer à espérer en une fin heureuse de notre championnat de D2 groupe A. Au moins, c'est clair, ce n'est encore pas cette saison 2019-2020 qui verra les protégés de coach Antho. monter en Division 1 de District. Et cela doit avoir le mérite de tirer bon nombre d'enseignements, à commencer par évacuer tout stress et toute pression, ce qui devrait -normalement- laisser place à la sérénité et favoriser le jeu et le plaisir de jouer...

10 rencontres restent à jouer avant le terme de cet exercice 2019-2020, dont 7 à domicile, ce qui n'assure de rien, mais qui, statistiquement, n'est pas non plus un désavantage. Nous avons joué 4 rencontres à domicile depuis le début de saison, nous en avons gagné 3 et partagé les points avec l'ES Layon pour la quatrième.

10 rencontres pour préparer le prochain championnat, 10 rencontres pendant lesquelles coach Antho. va s'évertuer à donner, donner et redonner des consignes, qu'hier encore, furent suivies à la lettre pendant 45 minutes, puis totalement oubliées en seconde période. Notre effectif est jeune, au talent reconnu, mais perfectible, au point de faire le tout et son contraire pendant 90 minutes !


Bien sûr, et on ne le redira jamais assez, nos absents nous manquent, c'est peut-être un pléonasme, mais nos 9 et 10 d'avant la trêve de Noël nous font cruellement défaut. Quand l'un d'eux avait déjà scoré 22 fois [championnat et coupes confondues] au moment de sa blessure, le second s'était mué en passeur attitré de son équipier buteur. Que dire de l'absence prolongée de notre "Spiderman" de l'aile gauche, qui, depuis son retour, sans doute orphelin de ses camarades d'attaque, n'a jamais retrouvé punch et surtout réussite qui étaient ses valeurs affichées, dimanche après dimanche avant la trêve de Noël...

Et je pourrais citer d'autres blessés de longue durée, revenus dans le groupe, mais dans un contexte difficile et compliqué par ces chamboulements contraints.


Pour autant, cela ne suffit pas à totalement expliquer la diversité des visages que nous avons la "capacité" de présenter pendant une rencontre. Comment pouvons-nous être conquérants, incisifs, présents, solidaires et mobiles pendant presque 45 minutes, comme ce fût le cas hier, contre l'ES Layon à Tigné, puis totalement submergés, dépassés, dépourvus d'idée, y compris à 11 contre 10 pendant plus d'une demi-heure !!!

Que l'on ne me rétorque pas que le vent a joué un rôle, son impact peut être qualifié de minime, c'est plutôt dans les têtes Rouge & Grises qu'il faut chercher l'explication. Comme je l'ai écrit plus haut, notre effectif est jeune, talentueux mais forcément perfectible, avec une marge réelle de progression. Obéissons aux consignes et faisons travailler nos méninges afin de prendre les bonnes décisions. La réussite me semble passer par une bonne occupation du terrain, un jeu collectif susceptible de créer des décalages décisifs, le tout articulé par le mouvement. Des choses que l'on sait faire et que l'on peut voir à chaque match, pendant 10, 20, 45, ou 60 minutes... mais c'est sur 90 minutes qu'il faut reproduire les consignes du coach... c'est à cette condition et seulement à cette condition que la réussite sera au bout.


10 rencontres restent à disputer avant le terme du championnat fin mai prochain.

Les équipiers de cap'tain Birit n'ont encore pas levé les bras depuis le 1er janvier 2020 !!! Nous fervents, n'avons toujours pas eu le prétexte d'arroser une victoire depuis ce même 1er janvier 2020 !!! SVP, réfléchissez y [LOL], faîtes votre propre brain storming, faîtes en sorte de mûrir un peu plus vite, écoutez votre coach, parlez-vous, et mettez en oeuvre, sur le terrain, les conclusions de vos réflexions.


Le printemps est officiellement daté au calendrier le 20 mars prochain... c'est trop tard, beaucoup trop tard, décidons qu'il débutera, cette année du moins, le dimanche 15 mars, soit dimanche prochain. Le printemps a souvent marqué les esprits Rouge & Gris, et a quelquefois été synonyme de renouveau des couleurs Rouge & Grises. Persuadons-nous qu'il peut et en sera de même cette année.


Pour ce qui est du match de ce dimanche dernier, d'hier, après avoir bien débuté,

15', ES LAYON 0 - 1 FCVM

... but en solitaire de Baptiste G.

19', ES LAYON 1 - 1 FCVM... seulement 4 minutes plus tard !

66', ES LAYON 2 - 1 FCVM... 3 minutes après que Mouky. B ai vu un de ses tirs s'écraser sur la base du poteau de buts adverses !


Pour le reste et le contenu, tout est dit dans le haut de l'article.


... et les autres Rouge & Gris ?


Aucun match à domicile... arrêtés municipaux...


Les Seniors C ont perdu au FC Choletais, 3 buts à 1, mais demeurent en bonne place de leur championnat de D5, à 1 point de leurs vainqueurs d'hier et à 5 points des leaders, mais avec un match en retard.


Les U15 B ont écrasé leurs homologues de Beaupréau-La Chapelle... 9 buts à 1 !

Un GRAND BRAVO aux seuls vainqueurs Rouge & Gris du week-end.

Les U17 n'ont pas démérité face au GJ May-Be-Léger, à domicile, mais ont dû s'incliner 1 but à 0.


Restons ZENS et gardons le sourire, les beaux jours arrivent...


VIVE LE FCVM...

VIVE LES ROUGE & GRIS...

214 vues