Quand l'histoire se répète...

Quand l'histoire se répète... l'histoire est tenace et contribue quelquefois à défaire ce qui a été patiemment réalisé, construit de belle façon, d'ailleurs, mais "détruit" en quelques matchs.

Une dernière victoire le 1er décembre 2019, puis plus rien, nada, trois défaites en championnat, soit 9 points, et je ne parle même pas de la Coupe de l'Anjou... dont le dénouement est excusable.

Le plus terrible, le plus difficile à admettre c'est que sur les 3 matchs perdus, 2 auraient pu, dû, permettre de prendre quelques points, c'est le cas aujourd'hui, comme cela l'était à Doué-la-Fontaine, le 15 décembre.

Bien sûr, nous ne manquons pas d'excuses, les absents, les terrains, ... mais l'on ne doit pas non plus s'imaginer que nous sommes les seuls à en souffrir.

On avait un beau jouet, bien propre, bien entretenu, mais s'il n'est pas encore cassé... il est malheureusement bien détérioré !

Evidemment les circonstances ne nous sont pas favorables, mais coach Antho. fait et doit faire avec les moyens dont il dispose. Chacun, chaque acteur Rouge & Gris doit en être conscient et accepter d'endosser la responsabilité de faire réussir les couleurs du FCVM, à défaut de les faire briller.

Quand au bout de 21 minutes l'on s'"offre" un handicap de 2 buts, soit on se sent très fort, soit on se tire une balle dans le pied ! Pardonnez-moi, mais c'est un peu ce que vos fidèles supporters ont ressenti cet après-midi...


Dimanche 9 février 2020, journée 12 des championnats de District, les équipiers de cap'tain Birit se déplacent à Somloire, équipe que les Rouge & Gris avaient largement corrigée, à l'aller, 7 buts à 2, après avoir été menés... 2 buts à 0. L'histoire se répète, donc, mais avec un intervalle d'une année, puisque la défaite encaissée face à la même équipe, lors de la saison 2018-2019, nous avait interdit l'accession en Division 1 !

On a du mal à apprendre de nos fautes passées, et c'est rédhibitoire quand on a quelques idées et ambitions derrière la tête ! L'entame de la rencontre de ce jour en est la parfaite illustration. On a semblé hors du match, dépourvu d'imagination, faisant des choix douteux, pêchant par individualisme et physiquement absent quand l'adversaire mettait de l'impact. Alors, bien sûr, on, déjoue, on conteste, prenant des cartons évitables, et l'on en oublie presque pourquoi l'on est sur terrain. J'exagère sans doute, mais personne ne pourra m'opposer que ces 45 premières minutes ne correspondaient surtout pas, dans le jeu, aux consignes transmises par coach Antho. !


Mais il y a deux mi-temps, et la réduction du score à 2 bus à 1, par Mouky B. à la 45', était pleine de promesses pour le dernier acte, adossé à un vent de travers, certes, mais cependant plus favorable.


Il faudra pourtant attendre la

74', lorsqu'un coup de pied arrêté, botté par Steven P. est repris victorieusement, de la tête, par cap'tain Birit.


Un bon quart d'heure reste à jouer, et tout est envisageable, le meilleur pour les Rouge & Gris, bien sûr, espèrent leurs fervents.


Dans la foulée de l'égalisation à 2 partout, Corentin G. adresse une superbe frappe des 22 mètres qui, malheureusement, se voit repoussée par la barre transversale !


Tout comme à Doué-la-Fontaine -l'histoire se répète-, les locaux concluent un contre bien mené en crucifiant l'infortuné Olivier V., d'un tir entre ses jambes !!!


Nous jouons la 78ème minute, il reste du temps à jouer, mais le ressort mental et physique des Rouge & Gris semble cassé. Malgré une seconde mi-temps mieux maîtrisée dans l'entre jeu, la défense locale ne cède pas, annihilant les multiples incursions des partenaires de cap'tain Birit, interdisant même... le moindre essai de tir !


Trois nouveaux points perdus..., les coupes arrivent à point nommé pour s'éloigner des tracas du championnat, se refaire une santé morale et repartir avec d'autres valeurs que celles affichées depuis un mois et demi.


Oublions ce mois et demi raté, ne retenons que ce que nous pouvons améliorer, retrouvons nos valeurs avec les hommes valides du moment, en jouant collectivement, quel que soit le lieu ou le jeu se porte.


Chacun, chaque protagoniste, joueur, coach, dirigeant, éventuellement fervent, est un élément essentiel de la réussite, et chacun se doit d'en être persuadé en y mettant les ingrédients voulus et nécessaires.


Mais d'autres Rouge & Gris défendaient leurs couleurs ailleurs :


Si les U14 Féminines ont vues leur rencontre reportée contre le Pomjeanais,

Les U18 féminines se sont inclinées, 3 buts à 0, au Cholet SO.

Les U17 ont partagé score et points à Andrezé-Jub-Jallais, 1 but partout.


Les Seniors B et C ont porté haut le Rouge & Gris,


Les Seniors B l'ont emporté, à domicile, 4 buts à 1, face à Villedieu-Renaudière, retrouvant, par là-même, une bien meilleure place dans leur championnat de D4.

Les Seniors C sont allés gagner à Christopheséguinière, 3 buts à 1, tutoyant ainsi la 1ère place de leur groupe de D5.


HAUTS LES COEURS, IL NE FAUT RIEN LÂCHER, NOUS N'AVONS JOUE QUE LA 12 ème JOURNEE DE CHAMPIONNAT, 10 RESTENT ENCORE A GAGNER, AVEC 30 POINTS A LA CLE. FORZA ROUGE & GRIS COMME DIRAIT MON COPAIN FRANCK, DANS UNE LANGUE QUI LUI EST CHERE !


BRAVO AUX VAINQUEURS ET FORZA A TOUS.


VIVE LE FCVM...

VIVE LES ROUGE & GRIS...



0 vue