Carton plein ...

Dimanche 20 septembre 2020, jour de Coupes et jour faste pour nos trois équipes Seniors.

Si les C l'ont emporté 4 buts à 2 au Fief-Gesté pour le compte du Challenge Hubert Sourice, les Seniors B sont venus à bout de la B du Laurentais-Landemontais B [D3], dans le cadre de la Coupe des Réserves. Auteurs d'un match abouti, touchant 4 fois la barre transversale et 1 fois le poteau, les "élèves" des coaches Flo. et Ghyslain n'acquièrent cependant leur victoire que lors de la séance des tirs aux buts [4-3], grâce, notamment, à notre CHAT, toujours aussi jeune et toujours aussi agile.


Les fanions étaient, quant à eux, opposés à Saint-André-Goule-d'Oie, sur leur terrain fétiche de Saint-Germain. après un départ plus que poussif le week-end dernier en championnat, les protégés de coach Manu se devaient et devaient à leur fervents supporters un match digne de leur réputation, bien évidemment, sanctionné par une victoire.


Bien qu'évoluant en D3, les vendéens devaient être appréhendés avec respect tout en imposant volonté, présence et jeu.


Le coup d'envoi était donné sur une pelouse en parfait état malgré les importantes pluies suscitées par les orages de ce samedi soir. Dès l'entame du premier acte, les gris -les locaux arboraient un très saillant maillot gris en remplacement de leurs couleurs rouge et grise habituelles revêtues par leur hôtes vendéens-, investissaient le camp adverse, s'essayant à faire évoluer le tableau d'affichage... sans succès. Précipitation, maladresse, intervention adverse, autant d'éléments expliquant cette carence offensive.

Pourtant, l'image révélée par le onze aligné par le coach ce dimanche n'était sans commune mesure avec celle montrée lors des 90 minutes "roussayaises" huit jours plus tôt. Le onze en place, l'implication, l'envie, un collectif plus abouti, étaient de nature à encourager l'optimisme.

Aussi, et bien que l'arbitre renvoya les protagonistes aux vestiaires sur le score nul et vierge à la mi-temps, chacun des supporters rouge & gris ne pouvaient nourrir d'inquiétude particulière quant l'issue de la rencontre au détriment de ses favoris...


... Encore fallait-il faire le "travail", préserver sa cage, mais aussi, inscrire ce ou ces fameux buts qui ont tendance à se refuser à nos attaquants en ce début de saison.


Il ne faudra pas attendre très longtemps pour vérifier ces supputations.


48', FCVM 1 - 0 SAINT-ANDRE-GOULE-D'OIE


Bien servi d'une excellente passe d'Arnold Mimault, Clément Barré ouvre le score d'une judicieuse tête lobée.


Sur ce très bon début de seconde période, les locaux accentuent leur pression mais se heurtent le plus souvent à l'arrière défense vendéenne ou pèchent par manque de lucidité aux instants décisifs. Il faudra attendre la...


67', FCVM 2 - 0 SAINT-ANDRE-GOULE-D'OIE


Maxime Ménard transmet à Steven Proust qui trompe imparablement le portier adverse avec l'aide de la base du poteau.


Le break est fait, mais curieusement, la machine rouge et grise se grippe, laissant le jeu à leurs adversaires devenant suffisamment dangereux pour déstabiliser la défense locale, qui, sur une mésentente, voit revenir les vendéens au tableau d'affichage.


67', FCVM 2 - 1 SAINT-ANDRE-GOULE-D'OIE


Break effacé et regain de confiance chez les visiteurs. 15 bonnes minutes restent à jouer et si le jeu rouge et gris demeure présent, les locaux ne sont pas à l'abri d'un retour vendéen.


La toute fin de partie scellera définitivement le sort de la rencontre et la victoire rouge & grise.


90', FCVM 3 - 1 SAINT-ANDRE-GOULE-D'OIE


Steven Proust, dans un profil de véritable n° 9, se joue de la défense adverse pour tromper le portier vendéen de près.


Puis, dans les arrêts de jeu,


90'+ 3, FCVM 4 - 1 SAINT-ANDRE-GOULE-D'OIE


Corner de Steven Proust pour la tête de Clément Barré...


Un score large qui a mis du temps à être concrétisé, mais un score logique qui aurait pu, aurait dû être construit beaucoup plus tôt dans le match si ???


Bref, ce que tout le monde sait et ce que chacun analyse. Le potentiel est là, sans doute moins présent qu'il y a 12 mois, et chacun sait pourquoi, cependant, si nous disposons moins de force de frappe, nous savons toujours nous créer des opportunités et ces "sacrées" opportunités, il faut savoir les transformer, avec froideur et lucidité. Facile à écrire, je sais, mais c'est pourtant un "passage" obligé pour bien figurer et exister dans notre difficile championnat de D2.


Ce soir, je suis optimiste et tellement plus optimiste que dimanche dernier, car même si ce n'est pas un attaquant et un buteur éventuellement potentiel, la prestation de Romain Mérand [pas encore 17 ans !] m'a définitivement séduite et confirmée que les rouge et gris ont de beaux jours devant eux. (Pardon à tout l'effectif fanion, je n'aime pas mettre en avant une individualité au détriment du collectif, mais je sais que vous ne m'en voudrez pas et que Romain n'en prendra pas pour autant la grosse tête.)


La brèche est ouverte, continuons de nous y engouffrer... et dès dimanche prochain.


VIVE LE FCVM...

VIVE LES ROUGE & GRIS...

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square