Des Rouges & Gris comme on les aime...

Je voudrais, en préambule, saluer les fidèles lecteurs de ma prose hebdomadaire. Après bientôt 11 onze mois de silence forcé, -faute de compétition- ce satané virus paraît aujourd'hui suffisamment dompté pour permettre à chacun de retrouver une vie plus normale, limitant le port du masque et la contrainte du pass sanitaire.

Notre sport favori, au même titre que toutes les activités courantes retrouve donc son droit de cité.

Ces 11 mois de "confinement", d'interdiction n'ont certainement pas eu raison des bonnes habitudes des supporters, notamment des Fervents Rouge & Gris. Au contraire...

Ils se pressaient nombreux, ce jour, autour de la main courante du stade Luis Aragon de Torfou, pour supporter leurs couleurs engagées pour un périlleux 1er tour de Coupe de l'Anjou, face au Longeron-Torfou, évoluant une division au-dessus, en première division de District.

Périlleux, pas tant en raison de l'écart de niveau, ni au fait de jouer chez l'adversaire, mais plutôt en lien avec un début de saison quelque peu compliqué, tant en Coupes de France et Pays de la Loire, qu'en championnat.

Pourtant, en Coupe de France comme en Coupe des Pays de la Loire, matchs joués tous les deux à domicile, il n'a pas manqué grand chose pour réaliser un résultat. Face à une R3, Le Landreau-Loroux au 1er tour de Coupe de France, le score de 3-0 en faveur des joueurs de l'Atlantique ne reflète pas exactement la physionomie réelle de la rencontre, puisque, menés seulement 1 but à 0 à la 80ème, les Rouge & Gris laissaient passer l'occasion de revenir au score sur pénalty... Face au May-sur-Evre, -1ère division- au titre du 1er tour de la Coupe des PDL, la différence et le gain du match, pour les visiteurs, ne se fera qu'à la séance des tirs au buts, après avoir partagé le score dans le temps réglementaire, 2 buts à 2.

C'est dimanche dernier, 12 septembre, que les élèves de Coach Manu ont péché par manque d'agressivité et surtout de réalisme. Quand on ne peut marquer, il ne faut pas perdre pour empocher le point du match nul !!! C'est, bien évidemment une lapalissade. Or, lors de ce 1er match de championnat de D2, à Beaupréau, dimanche dernier, au beau milieu de la seconde mi-temps, l'on pouvait, sans grand risque de se tromper, se dire que la première équipe qui marquerait empocherait les 3 points de la victoire. Ce que réussirent les bellopratains !


Au coup d'envoi du match de ce jour, 1er tour de Coupe de l'Anjou, les Rouge & Gris restaient sur 3 défaites, au contenu mitigé, la dernière mettant à jour des carences dans le secteur offensif notamment.


Nos adversaires du jour n'étaient pas mieux lotis puisque ayant, eux aussi, perdu leurs 3 premières rencontres officielles !


Inutile de préciser l'état d'esprit animant les 22 joueurs au coup d'envoi.


D'entrée, les pensionnaires de D1 ont cherché à faire main mise sur le jeu. Ce à quoi, les équipiers de cap'tain Alexis B. ont répondu par une présence au plus près du ballon, ne laissant que peu d'espace à l'adversaire. Bien en place, tant défensivement que d'en l'entre jeu, les Rouge & Gris ont d'abord fait front avant de faire des incursions en terrain adverse. Petit à petit, le milieu visiteur s'est procuré des ballons, permettant d'approcher l'arrière défense longeronnaise. C'est sur une récupération que le FCVM ouvrit le score.


14', LONGERON-TORFOU 0 - 1 FCVM


Dans l'axe, aux 20 mètres, Alexis B. lobe le portier local. Celui-ci était avancé au-delà de ses 6 mètres alors que sa défense était, elle aussi, montée.


Le schéma de jeu ne varie pas, aux tentatives locales, les Rouge & Gris répondent par des attaques, variant les axes. Lors d'un décalage côté droit initié par Baptiste G., celui-ci trouve Guenaël G. idéalement placé dans l'axe pour offrir un second but à ses couleurs.


38', LONGERON-TORFOU 0 - 2 FCVM


Piqués au vif, les locaux poussent un peu plus, se montrant dangereux, sans tromper, toutefois, la vigilance des 4 valeureux défenseurs Rouge & Gris et la "toujours" clairvoyance du vétéran Olivier V.


Mi-temps sifflée sur ce score bien acquit de 2 buts à 0 en faveur du FCVM.


Bien sûr, les 20 premières minutes de la 2nde mi-temps seront à l'avantage du jeu longeronnais... mais sans conséquence négative pour le camp Rouge & Gris, tant la présence, l'implication et la constance de son onze font merveille. Puis le jeu se stabilisera jusqu'au terme des 90 minutes, chacune des deux équipes se partageant jeu et occasions.

C'est sur l'une d'elles et un rush, dont, Baptiste G. a le secret, qu'un défenseur local n'eut d'autre choix que de le stopper irrégulièrement pour l'arrêter. Pénalty...


80', LONGERON-TORFOU 0 - 3 FCVM


... transformé par Steven P.


La messe était dite... ou presque et les Rouge & Gris s'offraient ainsi le droit de disputer un 2nd tour de Coupe de l'Anjou, rompant aussi et pourrais même dire, surtout, avec la spirale de trois défaites d'affilée.


BRAVO à eux, ils se sont donnés les moyens d'y parvenir, engrangeant confiance et sérénité pour envisager un avenir souriant.


VIVE LES ROUGE & GRIS...


VIVE LE FCVM...




























Posts à l'affiche