Les footballeuses courent « utile » contre le cancer

Ouest France du 12/12/2020


Sèvremoine – Le confinement n'arrête pas les footballeuses du club Val-de-Moine. Elles continuent de courir. Des kilomètres transformés en argent pour aider les femmes atteintes de cancer du sein.


Solidarités

Au Football-club Val-de-Moine (FCVM), une équipe de foot de mamans a été formée pour le loisir, et ça fonctionne. « Il y a une bonne ambiance et une belle mentalité », déclarent certaines. Les 17 membres sont encadrées par deux coachs très motivés. «Nous prenons plaisir à jouer et nous participons à des matchs amicaux. Il semble que nous jouons pas mal ! ».

Les joueuses répondent toujours présentes aux entraînements, s'investissent dans leur sport et sont attentives aux techniques de jeux déployés.

Plusieurs activités étaient prévues lorsque le confinement sanitaire lié à l'épidémie de Covid-19 a été réinstauré, obligeant le club à fermer ses portes. Certaines sportives, adeptes de la course ou de la marche, se sont remises à ces activités pour garder la forme, en attendant la réouverture de leur club.


Se rendre utile durant le confinement


Elles ont pu maintenir le lien grâce au groupe de discussion qu'elles avaient formé. Un moyen, pour elles, d'échanger sur leurs ressentis, d'autant que le manque de rencontres au club commence à se faire sentir pour beaucoup. Face à cette situation de confinement, elles ont réléchi à la manière d'employer au mieux ce moment.

Karine Fillaudeau et Lydie Jobard, deux des footballeuses du club, ont alors découvert l'association Ma parenthèse, située à Basse-Goulaine (Loire-Atlantique). Il s'agit d'un centre d'accueil pour les femmes atteintes de cancer, qui peuvent venir prendre un café, échanger avec d'autres personnes, ou participer à divers ateliers (bien-être, beauté, etc.). Elles peuvent aussi y rencontrer un professionnel, comme un psychologue, pour les aider à traverser cette période.

L'association, alimentée grâce à des dons privés de la part d'entreprises, d'associations sportives ou de mécénats, a touché les footballeuses du club Val-de-Moine, qui ont voulu se mobiliser pour aider l'association.


Courir pour le loisir, mais « courir utile »


Le groupe a proposé de courir régulièrement, pour cumuler les kilomètres. « L'idée est que tout le groupe se mette à courir, chacune de son côté, à son rythme, et dans le respect des protocoles établis, expliquent Karine Fillaudeau et Lydie Jobard. Au lieu de courir que pour le loisir, on pourra également courir utile. »

Les kilomètres parcourus seront comptabilisés et convertis en monnaie.

La somme récoltée fera l'objet d'un chèque que l'équipe demandera au club de libeller au nom de l'association. Le but « est aussi d'inviter d'autres clubs sportifs à partager l'idée », concluent-elles.




Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square